Vicenza, Italie, échauffement

VICENZA 3 et 6 avril 2015

C’est après environ 15 kms en vélo de Camisano, ou nous séjournons actuellement que nous sommes arrivé dans la très belle ville de Vicenza.
J’ai été émerveillée par l’architecture de cette ville et notamment par le centre historique magnifié grâce aux oeuvres architecturales artistiques réalisées par Andrea Palladio, architecte du 16ème siècle.

imageL’aspect artistique est surtout exprimé par les très nombreuses sculptures réalisées sur les différents monumenta.
Nous avons laissé nos vélos devant l’entrée du centre historique pour nous ballader devant le musée de la nature d’archéologie pinacoteca, puis devant la Plaza dei signori.
Nous avons ensuite monté les portiques s’étendant sur 700 mètres et sur 150 arcades pour nous rendre au sanctuaire de la Madone de Monte Berico, église édifiée en 1428 et qui domine route la ville.

imageC’est à ce jour la plus belle église dans laquelle je suis entrée.
En repartant, nous avons longé la Villa Vilmarana (la Ville des nains). Sur tout le mur qui longe cette Villa, vous verrez des statues de nains plutôt drôles.
Enfin, lorsque nous sommes redescendus, nous n’avons pas descendu les 192 marches pour traverser El Arco Delle Scalette mais nous sommes passés devant cette très belle oeuvre.

image

En nous promenant dans la ville, comme dans beaucoup de ville du nord de l’Italie, vous aurez l’occasion de manger de très bonnes glaces faites maison dans l’une des très nombreuses gelaterias. Dans le nord de l’Italie, nous avons vu plus de gelaterias que de boulangeries.

Quelques jours après, nous nous sommes à nouveau rendu sur les hauteurs de Vicenza toujours en vélo et avons eu l’occasion de contempler La Rotonda, villa située sur une colline près de Vicenza.
Si vous regardez cette villa de devant, de derrière ou de côté, vous verrez exactement la même chose, puisque les quatre côtés de cette villa sont parfaitement identiques.
C’est une merveille artistique et très originale.

image
Malgré un très beau soleil, nous avons été rafraîchis par un vent plutôt froid venant des montagnes, appelées les Préalpes, et situées au nord de Vicenza. Il y avait neigé la nuit précédente.
Les montagnes, les plaines, les maisons toutes colorées de manière différente, tout ce mélange font de cette province (c’est le nom donné en Italie) un endroit très apaisant et magnifique.

En quelques jours, c’est ainsi que nous avons effectué un peu plus de 100 kms en vélo.
Moi qui ne fait jamais de vélo habituellement, je ne me pensais pas capable d’en faire autant mais ma pratiqué régulière de yoga m’y avait bien préparé.
C’est aussi la très bonne nourriture italienne qui m’a donné l’énergie nécessaire : les pastas, le pain-biscotte (mélange de pain et de biscotte), gli gnocchi et pizza faites maison, le tiramisu.
Mais aussi le café fait avec la moka (cafetière italienne) et le spritz (apéritif italien traditionnel).

En roulant ces premiers kilomètres, j’ai découvert plusieurs choses, la première est que rouler dans la nature sans bruit est un exercice très méditatif, la seconde est que malgré tous ces efforts (surtout lorsque le soir le vent était froid et contre nous ou que nous devions monter une côte de plusieurs kilomètres) je n’étais pas vraiment fatiguée à l’arrivée, la troisième est que je devais travailler sur non mental afin de le renforcer.

image